UNE JOURNÉE INTERNATIONALE DE SOLIDARITÉ AVEC Biram Dah Abeid

 

Au Niger, c’est à la place AB de l’université Abdou Moumouni de Niamey que la conférence a été tenue ce samedi 13 octobre. Une conférence animée par le Coordonnateur National, Mr Sirajo Issa et le Dr Ibrahim Lamine. À travers cette conférence de presse, le Coordonnateur national de l’ONG Urgences panafricanistes (URPANAF) Sirajo Issa a dénoncé l’incarcération de Biram Dah Abeid, homme politique et figure de proue de la lutte contre l’esclavage des Noirs en Mauritanie.

Pour rappel c’est depuis le 07 août que Biram Dah Abeid est arrêté et gardé en prison suite aux accusations d’un journaliste qui s’est plaint de menaces reçues des partisans de l’activiste et homme politique sur qui il a écrit un article qui ne leur a pas trop plus. Des accusations rejetées par  l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste ( IRA ) qu’il dirige. Arrivé deuxième lors de la présidentielle de 2014, lauréat du prix des Droits de l’homme de l’ONU en 2013, Biram Dah Abeid est une icône des droits civiques en Afrique. Dans un pays fermé, il tient un discours progressiste malgré les risques d’emprisonnement, voire d’assassinat, qu’il court, car les appels au meurtre sur sa personne sont nombreux. Un silence prolongé sur la violation de ses droits constituerait un soutien tacite apporté à la répression du régime mauritanien. En 2013, Biram Dah Abeid reçoit le Front Line award for Human Rights Defenders at Risk de l’ONG irlandaise Front Line Defenders et fait partie des six lauréats du prix des droits de l’homme, décerné tous les cinq ans par l’Organisation des Nations unies à des personnes ou associations ayant œuvré pour la défense des droits de l’homme. Ce 13 octobre est en effet déclaré « Journée internationale de solidarité avec Biram Dah Abeid et les Haratines » par l’URPANAF qui a initiée des conférences de presse conjointes dans toutes ses représentations en Afrique pour exiger du gouvernement mauritanien, la libération du leader de l’IRA, Biram Dah Abeid.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Résoudre : *
21 × 27 =